Ivry ivresse

A Allain Leprest

Ivry sur Seine
Le bateau Ivry
La Seine se livre
Ivre de vie

Ivry sur scène
Des scènes de vies

Ivry en scène
Ivre la nuit
Ivry, ses chaînes
Et ses délits
Des bars ouverts
Des mains aussi
Se choquent les verres
L’inouï se dit

Ivry qui traine
Ivry qui jouit
Un Jean, des indigènes
Accueillent un génie
Ivry, ses gênes
Se voit cueillie
Des champs de chênes
En trompe-l’oreille
Trompent les murs gris

Ivry se démène
Et se construit
Des bruits de vers
Des verts débris
Ivry s’affaire
L’obscur, l’ennui
En un éclair
Tout s’éclaircit

Ivry s’entraine
De demi en demi
Chante ses rengaines
« Un quart aussi ! »
Ivry se déchaine
Et se multiplie
Bières feuilles ciseaux
Nappes noircies
Les mots vivent viennent
Des mots de vies

Ivry se dégaine
Et s’ébahit
Le torse se gaine
Le cœur aussi
« Ivry-body
Needs some body »
Il y a du grand homme
Dans le tout petit

Ivry ne se freine
Printemps été
A du mal à se taire
A dégriser
Ivry fait sienne
Automne, hiver
Son Ivry-été

Ivry assène
Sa Terre-happy
Si elle a la migraine
Parfois vomit
Elle plante sa graine
Dans son ciel gris

Ivry sur Seine
Une fin d’été
Le mal de terre
A repris pied
Un vide en scène
L’ivraie sans le bon gré
Un ami en bière
S’enivre sous terre
Au cimetière
Le béton est désarmé

Ivry sur Seine
Le radeau médusé
Remonte la scène
Bon gré mal gré

Le bateau se livre
Fait de papier nappé
De bouts de veines
D’amer et de sucré
Ivre sous scène
Tu paies encore ta tournée

Auteur : Pierre-Emmanuel Billet, mars 2013

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s